LA NOUVELLE OBLIGATION D'ANALYSER DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX (LSST)

#CNESST

#santepsychologique

#atelierdeprévention

#AnalyseRPS

#LSST

#PL59




- Depuis le 6 AVRIL 2022 -


LE 6 AVRIL est l’entrée en vigueur du régime intérimaire de la loi sur la santé et sécurité au travail qui oblige toutes les organisations et entreprises du Québec à faire la prévention des #risques#psychosociaux. L'objectif est de protéger la santé psychologique des travailleurs et des gestionnaires et donc de réduire les risques à la sources.

Il y a d’autres obligations dont je parlerai éventuellement.



Qu'est-ce que les risques psychosociaux?


Les risques psychosociaux du travail sont définis comme des : « Facteurs qui sont liés à l’organisation du travail, aux pratiques de gestion, aux conditions d’emploi et aux relations sociales et qui augmentent la probabilité d’engendrer des effets néfastes sur la santé physique et psychologique des personnes exposées ». (INSPQ, 2016)


Il y a entre autres:

  • La charge mentale liée à la quantité de travail dans de courts délais.

  • Le manque de soutien social (cohésion et solidarité) par les pairs et par le leader immédiat.

  • Le manque de reconnaissance

  • Le manque de gestion des différends, des conflits, harcèlements et autres violences organisationnelles.

  • Le manque d'information et de mise en commun (communication).


Pourquoi se préoccuper des risques psychosociaux du travail?


Pour prévenir et réduire les impacts néfastes sur la santé psychologique (détresse, dépression, trouble anxieux) et la santé physique (troubles musculo-squelettiques, maladie cardiovasculaire).


Pour répondre aux responsabilités légales en matière de santé et de sécurité du travail, qui couvrent aussi la santé psychologique (LSST Article 51).


Pour réduire les coûts de santé qui nuisent à la productivité : absentéisme, roulement de personnel, départs prématurés à la retraite, accidents de travail, etc.


Miser sur la prévention des risques psychosociaux et sur les facteurs de protection permet d'agir directement sur l'expérience employé, l'expérience gestionnaire et offre donc une meilleure possibilité d'agir sur l'attraction et la rétention des talents.


Pourquoi miser sur la création de comités SST?


Pour favoriser la participation et la co-responsabilité dans l'identification des risques et dans la prévention collective. Le groupe a un pouvoir de changement non négligeable.


Vous souhaitez mieux connaitre votre responsabilité face à la prévention des risques psychosociaux (RPS)?


patrick@kiaiconseilsrh.com