“Mindfulness” et désir de gagner

 

« Est-ce qu’un coaching dans une démarche de “mindfulness” va me rendre trop zen et m’enlever le goût de gagner? » 

 

C’est une question qui m’a été posée par un entrepreneur. Quand on parle avec cet homme, on sent que c’est un « leader champion » (selon la typologie des leaders que nous utilisons lors des formations Leadership d’engagement). Il dit être intense pour son équipe. Il aime gagner. Quand il perd, il devient furieux. Il associe le fait d’être gagnant à l’intensité émotive.

 

Voici ma réponse, pour lui et pour tous ceux qui se posent la même question : Non! La pratique de la “mindfulness” (ou présence attentive) ne diminue pas le goût de gagner!

 

La présence attentive aide au contraire à garder le focus sur la réussite. Elle permet à l’entrepreneur ou au gestionnaire de mieux ressentir les opportunités et la charge émotive qui fait qu’on sait intuitivement si tel coup est bon ou mauvais et si un risque vaut la peine d’être pris. L’émotion et l’adrénaline sont préservées, et l’intuition est renforcée quand on est “mindful”.

 

La présence attentive aide aussi à mieux comprendre et accepter les échecs quand ils arrivent. Elle aide à réduire l’impact négatif que nous avons sur les autres en tant que leader dans les situations négatives et à augmenter notre influence et notre impact positif dans les situations positives.

 

Jamais notre démarche de coaching n’a pour effet d’endormir les émotions. Elle sert au contraire à prendre conscience des émotions que nous vivons et à les transformer pour servir l'atteinte des objectifs.

 

Notre formation Leadership d’action et les coachings subséquents permettent au gestionnaire de trouver l’équilibre entre l’émotion et la maîtrise de soi. Ils permettent de développer le leader en soi en étant plus conscient des relations que nous avons et de l’impact positif ou négatif que nous pouvons avoir. Le but de cette formation et du coaching est d’augmenter le potentiel d’influence et de réduire le potentiel de perturbation chez un gestionnaire-leader. Travailler en présence attentive permet au leader d’amener les autres à être eux aussi plus attentifs aux facteurs de succès, à être eux aussi plus vigilants, et à ne pas rester dans le flou grâce à un meilleur focus.

 

C’est important de nourrir l’émotion. Même la colère est positive dans certains contextes parce qu’elle aide les individus à saisir ce qui est important et à mieux savoir où ils doivent aller. Nous amenons les gestionnaires à mieux cerner leurs émotions et à maîtriser leur émotivité pour l’utiliser au service du groupe afin de réussir. Le focus de toute notre démarche reste toujours la réussite : réussite du gestionnaire en tant que leader et réussite de son équipe dans l’atteinte des objectifs.

 

Comment garder le focus sur la réussite? Par une clarification des intentions. Par une prise de conscience de notre façon de réagir dans certaines situations. Par une identification de ce qui fait en sorte qu’une action mène à la réussite ou à l’échec.

 

Nous amenons aussi les gestionnaires à garder un certain détachement par rapport à la réussite, à ne pas trop s’emballer lorsqu’ils vivent un succès et à ne pas être trop affectés par un échec.

 

Comment cultiver ce détachement? En prenant le temps de respirer, en gérant mieux son temps et son attention, en gérant les transitions, en prenant soin de soi (alimentation, sommeil), en prenant du temps pour soi lorsque nécessaire.

 

Pour terminer de répondre à la question soulevée par notre entrepreneur soucieux de ne pas perdre son envie de gagner : faire un coaching avec nous, c’est optimiser son potentiel de leadership, développer une maîtrise des émotions et des intuitions, et mieux apprécier les facteurs de succès, mais aussi les facteurs d’échec.

Please reload

 
Articles récents

 

Please reload

 
Mots-clés

 

 
Archives

 

Please reload