Comment concevoir un programme de “mindfulness” au travail

 Crédit photo : Ju Yogi 

 

Nous suggérons 3 étapes pour concevoir un programme de “mindfulness” (présence attentive) au travail.

 

1. Adapter l’exercice à la nature du travail

 

La première étape consiste à déterminer la nature du travail pour y adapter l’exercice. Est-ce qu’il s’agit d’un travail physique ou intellectuel? Cette détermination aide à décider si on priorise un programme de méditation ou un programme de yoga.

 

Dans le contexte d’un travail qui est plus intellectuel, la méditation est intéressante parce qu’elle permet au cerveau de se calmer et de se reposer.

 

Dans le contexte d’un travail qui est plus physique, le yoga est intéressant parce qu’il permet de rester dans le travail corporel tout en amenant celui-ci dans une énergie plus douce. Le yoga permet de donner du repos au corps, d’étirer les muscles, d’améliorer la récupération physique.

 

Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas faire du yoga dans un contexte de travail plus intellectuel, ou de la méditation dans un contexte de travail plus physique.

 

L’important, c’est de considérer chaque option avec un esprit stratégique et de choisir la mieux adaptée à notre contexte de travail pour aller chercher le plus de gains possible.

 

2. Prévoir la fréquence et le moment de l’exercice

 

La deuxième étape consiste à prévoir la fréquence et le moment de l’exercice. La fréquence idéale est d'au moins une fois par semaine.

 

Dépendamment de votre rythme de travail et de votre objectif, vous pouvez programmer les séances le matin pour bien commencer la journée ou la semaine, le midi pour maintenir le niveau d'énergie, ou en fin de journée pour faciliter la transition entre le travail et la vie personnelle.

 

Quand l’entreprise traverse des périodes plus mouvementées, ou que la nature même du travail cause plus de stress et fait vivre plus d’émotions aux employés, les exercices de fin de journée sont idéaux pour permettre aux gens de vivre une meilleure transition entre le travail et la vie personnelle.

 

Par contre, cette façon de faire est moins optimale si l’effet recherché est de maintenir le niveau d’énergie des employés pour leur permettre de mieux traverser la semaine et d’offrir un rendement constant. Dans ce cas, des exercices du midi sont plus indiqués.

 

Toutes ces approches ont leurs mérites. L’important est de choisir celle qui répond le mieux à l’objectif visé par le programme de “mindfulness”.

 

3. Adapter les exercices à l’espace de travail

 

La troisième étape consiste à évaluer les possibilités offertes par les locaux de l’entreprise.

 

Si on a une salle qui peut être aménagée pour les exercices (la salle de dîner ou une salle de conférence, par exemple), tant mieux. Il suffit alors de tasser le mobilier et de mettre au sol des coussins pour la méditation ou des tapis pour le yoga.

 

Si on n’a pas de salle qui puisse être aménagée pour les exercices, la méditation et le yoga peuvent se faire dans les espaces de travail habituels. Il est alors possible d’adapter les exercices aux espaces restreints.

 

L’avantage du travail sur chaise dans un local exigu, c’est l’adaptation des exercices aux conditions de travail réelles de l’employé, ce qui facilite un transfert des apprentissages vers le travail au quotidien. L’avantage d’avoir une salle adaptée aux exercices est que les employés peuvent « décrocher » davantage, mais c’est alors plus difficile de ramener les exercices à la réalité du travail.

 

Les gens présupposent que pour faire de la méditation, il faut avoir un petit coussin à mettre par terre, tamiser les lumières et se trouver dans un local silencieux. Même chose pour le yoga : les gens présupposent qu’il faut avoir un tapis à dérouler au sol, des leggings pour être confortable et un local où on puisse faire jouer de la musique de détente. Ce sont des a priori qui limitent le champ du transfert des compétences ou des apprentissages obtenus grâce à la pratique des exercices.

 

Conclusion

 

Les 3 étapes décrites dans cet article facilitent la mise en place d’un programme de “mindfulness” au travail.

 

Les employés apprécient beaucoup ce genre de programme parce qu’ils constatent rapidement ses effets positifs : une ambiance de travail plus calme, une meilleure concentration et des relations plus harmonieuses entre collègues.

 

Plus d’informations sur notre programme de méditation »

 

Plus d’informations sur notre programme de yoga »

 

Please reload

 
Articles récents

 

Please reload

 
Mots-clés

 

 
Archives

 

Please reload