Par Patrick Dufault, CRHA
Écrivain