Blogue

L’art du feed-back est maîtrisé lorsqu’il devient aisé de savoir quand, comment et combien de fois il faut faire un retour sur l’action. Il y a au moins deux moments incontournables : lorsque ça va bien et lorsque ça ne va pas bien. Ces deux moments peuvent appartenir à l’écoute de niveaux 1 ou 2 (voir l’article précédent). Nous verrons dans ce troisième article de la série « L’art du feed-back »...

 

Depuis Carl Rogers et son concept d’« écoute active », on n’a en tête qu’un seul niveau d’écoute. Otto Scharmer nous invite plutôt à considérer l’écoute selon 4 niveaux de profondeur.

Le gestionnaire de plus en plus conscient de son leadership chemine à travers ces 4 niveaux d’écoute.

Le premier niveau est celui de l’écoute habituelle. Il s’agit souvent de l’information qu’on vient tout juste...

Une étude réalisée par Gallup (State of the American Manager: Analytics and Advice for Leaders) a révélé que la moitié des employés qui démissionnent quittent leur gestionnaire plutôt que l’entreprise en soi.

Please reload

 
Mots-clés

 

Archives

 

Please reload